Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Haton, Agence immobilière NICE 06000

GRAND DEPART NICE 2020

Publiée le 28/10/2019

Après Fleurance (1977, 1979), Nice (1981), San Sebastian (1992), Monaco (2009) et Porto-Vecchio (2013), le Tour de France s’élancera pour la 7e fois du grand sud en 2020 et fera son retour à Nice.
Les deux premières étapes de la 107e édition proposent deux défis opposés, avec un parcours taillé pour les sprinteurs en ouverture, puis dès le lendemain un festival d’escalade qui mettra à l’honneur les meilleurs grimpeurs du peloton.

Les départs donnés depuis le Sud de la France font partie des variantes offrant au Tour des perspectives et des scénarios différents. En accueillant le Grand Départ du Tour de France 2020, Nice continue d’écrire son histoire avec le cyclisme, débutée en 1906 avec la première visite de la Grande Boucle.

Pour la 100e édition, la ville avait été sollicitée pour jouer le rôle de majestueuse porte d’entrée sur le continent après un séjour inaugural en Corse. Et il y a bientôt 40 ans, l’édition 1981 s’était déjà élancée de Nice, où Bernard Hinault avait d’entrée fait étalage de sa classe et de sa force. La préfecture des Alpes-Maritimes se met par ailleurs tous les ans à l’heure cycliste pour la Course au soleil, dont les dénouements sont souvent d’une grande intensité.

C’est bien à ce niveau d’émotion que devraient se jouer les premiers débats de la 107e édition. Bien que les coureurs soient d’emblée obligés de se dresser sur les pédales pour franchir la côte d’Aspremont, les trois boucles du circuit atypique proposé en ouverture ne devraient pas déjouer les plans des équipes de sprinteurs en vue d’une explication sur la Promenade des Anglais. Mais le Maillot Jaune qui prendra le départ le lendemain aura bien de la peine à défendre sa position au vu des reliefs qu’il lui faudra affronter sur une boucle Nice-Nice cette fois-ci purement montagnarde. Sur les 190 kilomètres au programme, le tracé invite les coureurs à se hisser au col de la Colmiane, au col de Turini puis au col d’Eze. Une bataille de purs grimpeurs à l’horizon de cette deuxième journée de course !

Notre actualité