Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Haton, Agence immobilière NICE 06000

Comment le quartier du port de Nice se refait une beauté en attendant le tramway

Publiée le 28/11/2019

Grand coup de propre avant l’inauguration du terminus de la ligne 2 du tramway. Trois semaines de travaux pour rénover chaussées et trottoirs en attendant le grand projet de 2021.

Les marteaux-piqueurs s’activent sans relâche. Sur le trottoir au-dessus du bassin Lympia, sur le terre-plein central, face à l’église du port.

Avec l’arrivée, dans son intégralité, de la ligne 2 du tramway et l’inauguration du terminus quai Napoléon-Ier, samedi 14 décembre, la place Île-de-Beauté se refait une santé.

Démontées, les palissades qui masquaient le chantier et le port ! Un grand coup de balai est en train d’être donné. Pour effacer les traces et stigmates de trois années de travaux colossaux qui ont débuté avec l’installation, sur les quais, de l’usine de traitement des boues du tunnelier.

Depuis lundi, deux entreprises interviennent pour ce grand toilettage qui devrait s’achever dans trois semaines. Juste à temps pour l’inauguration.

Faire propre en distillant une dose de neuf: voilà l’esprit de ces travaux qui touchent l’ensemble du trottoir sud de la place, côté bassin Lympia.

Ici l’espace piétonnier sera rénové, avec la création, à côté, d’une piste cyclable. Seront aussi repris les réseaux de signalisation lumineuse ainsi que les panneaux indiquant les modes de transport (bus, taxis, tram…)

 Autre changement: la reprise du terre-plein central face à l’église. Cet îlot va disparaître et avec lui le tourne-à-gauche, en direction de Villefranche-sur-Mer, pour les véhicules venant de la rue Rusca.

Ces derniers ne pourront donc plus traverser l’îlot et auront un seul sens de circulation vers le centre-ville.

Le terre-plein central sera reconstruit en plus grand, avec un passage piéton, des arbres en pots pour compléter les platanes d’alignement centenaires.

Quant à la station de taxis, elle sera réaménagée et embellie avec l’installation d’une signalétique lumineuse, de mobilier urbain et un décor végétal.

Enfin, sur la place, les voies de circulation seront entièrement reprises avec la pose d’un nouvel enrobé. Ces travaux de réfection des chaussées, comme l’installation d’arbres en pots, se dérouleront de nuit.

Trois semaines de chantier pour dépoussiérer la place, la rendre plus agréable à vivre, sans la révolutionner pour autant. Car tous ces aménagements ne sont que provisoires en attendant un autre projet, plus grand, plus ambitieux: redessiner la place Île-de-Beauté avec l’arrivée du tram.

En février, un concours d’architecte a été lancé. "Quatre candidats ont été sélectionnés, annonce le maire, Christian Estrosi. Le verdict du jury est attendu au cours du premier trimestre 2020 pour un engagement des travaux en 2021-2022" financés par la Métropole.

Et d’indiquer qu’un budget prévisionnel de 5,5 millions d’euros a été retenu pour cette réalisation qui, selon le maire, doit "apaiser la circulation", "valoriser le patrimoine" architectural et développer le quartier…

Un projet d’envergure qui suscite auprès des commerçants des sentiments partagés entre crainte et enthousiasme. Crainte de plonger à nouveau dans des années de bruit et de poussière, enthousiasme de voir, à terme, leur esplanade repensée, valorisée. Et de confier la liste de leurs envies: "Embellir la place et la rendre plus pratique à vivre pour tous!"

Notre actualité